Soucis d’argent ? Comment en parler aux enfants

Que peut-on dire et comment ?

Vos fins de mois sont difficiles et parfois votre moral est si bas que vos enfants n’osent plus ouvrir la bouche de peur de se faire rembarrer. Vous culpabilisez de ne pas pouvoir leur offrir ce qu’ils voudraient. Parfois vous vous dites que ces questions ne sont pas de leur âge mais que vous aimeriez qu’ils comprennent mieux la situation et soient plus compréhensibles devant vos refus.

Des plus petits ou plus grands les enfants ressentent beaucoup les choses y compris le manque d’argent. Ils ont donc besoin qu’on leur explique ce qu’il se passe afin de ne pas culpabiliser dans leur coin.

Ce n’est pas le manque matériel qui pose problème en réalité, c’est votre posture qui parle malgré vous. Le langage corporel est aussi bavard, voir plus, que celui habituellement utilisé. Ce qui effraie le plus les enfants c’est de sentir que leurs parents sont inquiets. Même si vous essayez de le cacher, ils perçoivent vos angoisses. Si vous n’en parlez pas avec eux, ils n’oseront pas poser de questions et ils resteront seuls dans leurs craintes. Ils risquent alors de s’imaginer toutes sortes de choses, comme « J’aurai pas du manger tout le fromage, ça coûte cher, c’est ma faute si maman/papa n’a plus d’argent. » Pour les rassurer mieux vaut leur expliquer la situation.

Prenez le temps de parler avec vos enfants. Des précautions oratoires sont nécessaires et la première chose à faire est de vous détendre. Abordez ensuite le sujet le plus calmement possible. Dites clairement ce qui se passe et comment vous le ressentez, comme « Il n’y a pas beaucoup d’argent en ce moment, mais ce n’est pas grave. »-« Je suis au chômage et cela signifie que je gagne moins qu’avant je suis obligé’e de faire attention. » -« Depuis que nous avons divorcer d’avec ta/ton (parent) je n’ai plus le même niveau de vie et désormais il nous faudra réfléchir à la manière dont nous vivons. »

Introduire la notion de budget auprès de vos enfants

Vos enfants doivent comprendre l’importance de la planification des dépenses. En établissant un budget et en prenant toutes les décisions qui permettront de le respecter vous vous crédibilisez et mettez l’accent sur le fait que votre pouvoir d’achat n’est pas indéfini. Pour cela, il faut expliquer qu’il faut prévoir les dépenses en fonction de l’argent gagné et des besoins de la famille. En leur expliquant qu’il existe deux sortes de dépenses, celles nécessaires et celles occasionnelles, voir exceptionnelles.

Pour les plus grands vous pouvez imaginer un rendez-vous une fois par mois pour faire le point et les impliquer plus avant dans le budget familial. Leur permettre de faire des choix de dépenses ou pas est déjà une prise de responsabilité à leur niveau.

Si vous donnez de l’argent de poches à vos enfants prenez l’habitude de négocier la possibilité de remplacer l’argent par d’autres avantages en cas de pénurie sérieuse. Cela évitera les frustrations et les ressentiments sans parler de votre honte à devoir imposer une telle restriction.

Dans tous les cas, montrez-vous à l’écoute et répondez aux questions de manière honnête et simple.

Mon enfant réclame des choses que je ne peux lui offrir

C’est une souffrance de ne pas pouvoir satisfaire aux demandes de son enfant lorsqu’il veut une chose alors que vous n’avez pas le montant nécessaire. Ne culpabilisez surtout pas car ce qui est important à ce moment précis c’est d’écouter son désir, de l’accueillir et de refuser sa demande avec justesse.

Demander à l’enfant de prendre un peu de recul en lui expliquant que si sa demande est raisonnable en terme de prix elle devra attendre une occasion plus propice. Si la demande est déraisonnable expliquer la démesure et rester ferme sur le refus.

Inutile de le gronder s’il se met en colère, car il est normal qu’il exprime sa frustration. Votre enfant n’aura peut-être pas les chaussures de marque qu’il souhaitait, mais il aura des parents attentifs à ce qu’il ressent. C’est cela dont il a besoin pour bien grandir !

Déterminer la valeur de l’Argent selon l’âge de chacun

Les plus petits ne comprennent pas ce qu’est l’argent. Ils pensent qu’on peut tirer ce que l’on veut d’un distributeur ou mettre n’importe quel montant sur un chèque. Il est nécessaire d’éduquer les enfants très tôt à la valeur de l’argent afin qu’ils en mesure plus justement l’utilité. Ce n’est que vers l’âge de 7 ans que les enfants commencent à réellement compter et évaluer la valeur de l’argent.

Donner une éducation comme leur expliquer que l’argent sert à acheter de la nourriture, à payer un loyer ou le remboursement d’un prêt immobilier, à payer le chauffage, l’électricité ou l’eau ne suffit pas.

Éduquer un enfant dans le domaine de l’économie peut paraître abstrait et pourtant totalement approprié. En effet, plus tôt un enfant connaîtra la valeur de l’argent plus tôt il pourra définir qu’elle place ses propres valeurs prendront au côté de celle donner à l’argent, à condition que les adultes qui l’éduquent respectent eux-mêmes ces dites valeurs.

Il est par exemple intéressant de montrer à vos enfants les différentes pièces et billets et de les faire payer à la caisse lorsque vous allez faire des courses avec eux. Ce sera une manière de les responsabiliser et de pouvoir juger de leur degré de maturité.

 

 

D’ailleurs, le jeu de la marchande n’est-il pas un premier pas vers cette notion essentielle de la valeur monétaire d’une chose ?

 

 

 

 

Rassurez vos enfants en prenant vos responsabilités !

Montrez à vos enfants que vous cherchez des solutions. Ils doivent sentir que même si la situation est difficile, les adultes que vous êtes savent y faire face.

Il est également important de leur rappeler que tout ne s’achète pas. Autrement dit, la valeur de l’argent s’associe avec d’autres valeurs comme l’amitié, la loyauté, la persévérance, la fidélité, l’indépendance, l’amour, le calme, l’étude, etc. Un être humain est pétrie de valeurs c’est ce qui donne un sens à sa vie.

Expliquez-leur que l’argent donne les moyens d’accéder à de nombreuses autre valeurs comme celui de l’indépendance, du voyage, de la santé, des études etc. c’est pour cette raison qu’elle a pris autant d’importance dans notre monde mais elle ne peut changer le fait de s’aimer. Enseignez-leur que la bienveillance que nous nous accordons est une valeur fondamentale à notre bien-être individuel et collectif. C’est une manière de leur dire que la vie continue malgré les problèmes financiers.

« Te souviens-tu comme on a ri chez tonton la semaine dernière ?« 

« Le cadeau que tu m’as fabriqué pour Noël était plus beau que les cadeaux des magasins.« 

Ancrez en eux que « Quoi qu’il arrive on n’a pas fini de partager du bon temps, de rire et de s’aimer.« 

Dans tous les cas, dites vous que l’amour que vous portez à vos enfants est une valeur sûre et inépuisable et à eux accessible pour toujours.

Laisser un commentaire